logo naflo

Outil participatif pour la gestion des écosystèmes forestiers
et préforestiers du Maghreb

Cupressaceae

Juniperus phoenicea L.

Espèce encodée par : R. Meddour - A. Briki - S. Iboukassene.

Informations générales

Synonyme latin

  • Juniperus phoenicea L. subsp. phoenicea REF.

Nom vernaculaire

Algérie :

  • Araâr
  • Djinda
  • Zinba

Maroc :

  • Ayfes
  • ar'ar
  • El'ar'ar el-horr
  • Taga

Tunisie :

  • Araâr

Nom commun

Nom français :

  • Genévrier de Phénicie
  • Genévrier rouge
  • Cèdre de Lycie
  • Genévrier de Lycie

Nom anglais :

  • Phoenicean Juniper

Nom arabe :

  • Araâr

Aire de répartition


Maroc

Quelques écosystèmes du littoral dunaire depuis Saïdia jusqu'à Essaouira; dans le semi-aride et le subhumide, à variante chaude; dans l'inframéditerranéen et le thermoméditerranén.

Ecosystèmes plus étendus et diversifiés à l'intérieur du pays, sur différents types de substrats; Oriental, Moyen Atlas, Grand Atlas, Anti-Atlas; dans l'aride et le semi-aride, à variante tempérée et froide; dans le thermoméditerranéen et le mésoméditerranéen. Pieds isolés dans les forêts de montagnes.

Algérie

On le trouve depuis le littoral jusqu'à l'Atlas saharien. On lui reconnait deux sous-espèces:
- La subsp. phoenicea: commune dans les stations d'altitude les plus sèches et chaudes des Hautes Plaines steppiques et sur les versants méridionaux de l'Atlas saharien (Aurès notamment), jusqu'à 2000 m d'altitude et plus, où elle constitue d'assez vastes peuplements clairs (forêt-steppe), le plus souvent dégradés, en association avec le Pin d'Alep, le chêne vert et dans certaines nappes alfatières.
- La subsp. turbinata (Guss.) Nym.= subsp. Lycia (L.) O. Bolos (Genévrier de Lycie): commune sur les dunes littorales algéro-oranaises surtout, où elle s'associe souvent au Quercus coccifera et au Juniperus oxycedrus subsp. macrocarpa.

Tunisie

Lieux pierreux, sablonneux ou rocheux, jusqu'à 1400 m d'altitude. Il est signalé sur le littoral tunisien, de Tabarka à Sousse. Dans les dunes maritimes du nord, il s'associe au genévrier oxycèdre. Vers l'intérieur du pays, il est rencontré dans les forêts de pin d'Alep et les nappes alfatières peu dégradées.

Aire de répartition - Carte

Origine biogéographique

Méditerranéenne

Espèce protégée par décret

Algérie :

Aucun

Maroc :

Aucun

Tunisie :

Aucun

Statut de conservation

Aucun

Abondance de l'espèce

Algérie :

Assez commun

Maroc :

Assez commun

Tunisie :

Assez commun